Skip to main content

Les 6 étapes de création d’une startup (et comment les maîtriser).

Les 6 étapes de creation d'une startup. 1. Phase pré-seed 2. Phase seed 3. Early stage 4. Phase de croissance 5. Phase d'expansion 6. Phase de sortie

Les 6 étapes de création d’une startup (et comment les maîtriser).

Créer une startup, c’est un peu comme conduire une voiture de nuit avec des phares qui ne vous permettent de voir qu’à quelques mètres. Selon la récente étude Startup Genome 11 startups sur 12 échouent. Alors, comment transformer une idée géniale en entreprise prospère ?

C’est ce que vous apprendrez dans ce guide qui vous renseignera sur les différentes étapes d’une startup, sur la manière dont vous pouvez maîtriser chaque étape, avec quel type de soutient, le tout assorti d’exemples concrets.

Contactez-nous

1. La phase pré-seed.

Cette étape correspond aux fondements de votre entreprise. 

L’objectif de cette phase est d’alimenter l’idéation. Il s’agit de tester et d’analyser les possibilités de votre startup. Votre objectif est de déterminer si votre produit ou service peut constituer une solution viable et répondre à un problème réel du marché. 

 Au cours de la phase de pré-seed, les fondateurs doivent : 

  • Valider les hypothèses concernant les clients, la demande et l’offre  
  • Associer les principales parties prenantes (CTO, CFO, CMO, etc.) pour financer l’idée. 
  • Déposer les principaux brevets et marques 

Exemple de startup up au stade pré-seed : AERA Health.

La société AERA Health qui a vu le jour en 2022 est une startup suisse spécialisée dans les technologies de santé préventive. Sa mission est de motiver la prochaine génération de professionnels de la santé à exploiter tout leur potentiel et d’avoir un impact positif sur le monde.

LinkedIn company page AERA Health - Inspiring the next generation of healthcare


En mars 2023, la startup a obtenu 4 000 000 EUR de financement de pré-amorçage de la part de cinq investisseurs.

Comment maîtriser l’étape pré-seed et qui peut y contribuer.

Un rapport de CB Insights indique que 35 % des start-ups échouent, car leur proposition ne répond à aucun besoin du marché.

Échanger avec votre public cible, l’écouter, afin de déterminer si votre démarche répond à une demande et permet véritablement de soulager une douleur constitue une étape cruciale. N’hésitez pas à réaliser des études de marché, des enquêtes et des entretiens pour bien comprendre votre cible.

Les études de marché de qualité ont un prix. Il s’agit d’aller au-delà de vos investissements personnels pour que cela en vaille la peine. Cela signifie obtenir des fonds auprès des investisseurs initiaux. À ce stade, il est quasiment impossible de convaincre les investisseurs en capital-risque du bien-fondé de votre idée.

 

N’hésitez pas présenter votre plan d’affaires à votre réseau personnel. Pensez à tout mettre par écrit ; cela vaut pour les contrats, les accords de financement et de partenariat, les droits d’auteur et tout autre document juridique. N’attendez pas les dernières étapes de création de votre entreprise. Vous risquez d’être confronté à de la paperasserie, voire des poursuites judiciaires.

2. La phase seed.

Au stade seed, vous avez réalisé une première étude de produit et de marché qui a révélé une demande viable pour votre solution. Vous avez plus qu’une idée. Vous disposez des données nécessaires permettant de prouver que votre proposition répond véritablement à une demande.

Le moment est venu d’obtenir des fonds d’amorçage pour faire passer votre projet du stade d’idée à celui d’entreprise opérationnelle. C’est là qu’intervient le financement seed. À ce stade, vous validez l’ensemble de votre modèle d’entreprise.

Vous menez des expériences et effectuez des tests de marché pour rendre votre produit et vos activités plus tangibles. N’oubliez pas que l’objectif est de valider votre hypothèse de valeur initiale à l’aide d’un prototype fonctionnel.

Tandis que la phase pré-seed est celle des idées, la phase seed est appelée « phase des prototypes », car vous devez disposer d’un prototype à tester. Cela ne signifie pas que vous devez avoir un produit minimum viable (PMV) à ce stade.

 

 

Exemple de startup au stade seed : KetoSwiss.

Fondée en 2017, KetoSwiss est une startup biotech basée en Suisse dont la mission consiste à exploiter les corps cétoniques pour lutter contre les maladies.

LinkedIn company page KETOSwiss - Fuel for brains.


En octobre 2022, la startup a levé 4 millions USD de financement en seed auprès de cinq investisseurs, menés par The William K. Warren Foundation.

 

Comment maîtriser l’étape seed et qui peut y contribuer.

Selon une étude réalisée par Skynova en 2022, 47 % des startups ont échoué en raison d’un manque de financement. C’est peut-être l’étape la plus difficile à maîtriser. C’est une chose de convaincre votre mère ou votre meilleur ami de vous donner quelques milliers de dollars pour votre idée. C’est un tout autre défi que de convaincre des investisseurs de vous confier des millions de dollars.

Pour maîtriser la phase d’amorçage, vous devez procéder à de multiples itérations de votre produit afin de créer la bonne solution pour le marché.

C’est comme une pierre brute que l’on taille pour créer un diamant. Cela implique davantage de tests, d’études de marché et d’ajustements de votre stratégie de marketing.

En ce qui concerne le financement, vous devez commencer à vous mettre en rapport avec les bonnes personnes. Pour réussir la phase seed, il est préférable de s’appuyer sur plusieurs sources de financement telles que vos revenus, les investisseurs providentiels, le crowdfunding et les accélérateurs. Comme votre entreprise en est encore à ses débuts, elle représente un risque majeur pour les investisseurs. Cela signifie généralement que vous devez céder une participation au capital de votre entreprise en échange.

3. Early stage.

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, vous méritez des félicitations. Selon VentureBeat, seulement 7,5 % des startups en phase seed passent au stade de startup en phase de démarrage.

Une startup en phase de démarrage, ou série A, se définit généralement par la réalisation d’un premier tour de table en capital-risque.

À ce stade, la réussite est uniquement possible si votre startup a mis au point un produit minimum viable (PMV), qu’elle s’est constitué une clientèle importante et qu’elle dispose d’un flux régulier de revenus mensuels.

 

 

Exemple de startup au stade early stage : Lyfegen.

Fondée en 2018, Lyfegen est une startup d’envergure mondiale d’analyse logicielle qui fournit une plateforme d’accords basés sur les résultats et la valeur pour les sociétés pharmaceutiques, les compagnies d’assurance maladie, les sociétés de medtech et les hôpitaux du monde entier.

LinkedIn company page Lyfegen - Lyfegen is a value-based healthcare agreements platform for Healthcare Payers, Healthcare Providers, Pharma and MedTech.


En septembre 2022, Lyfegen a levé 8 millions USD en financement de série A auprès de deux investisseurs, dirigés par aMoon Fund.

 

Comment maîtriser l’étape early stage et qui peut y contribuer.

Vous avez mis sur le marché la première version de votre produit, mais elle n’est pas encore tout à fait au point. Pensez à l’état de la pierre mentionné précédemment : vous êtes presque arrivé au résultat final.

Prouver que votre offre peut générer des revenus au-delà du court terme représente un défi majeur. Vous devez perfectionner votre pitch deck et commencer à vous concentrer sur les sociétés de capital-risque. Si vous obtenez un investissement de l’une d’entre elles, elle servira de « point d’ancrage », ce qui vous permettra d’attirer plus facilement d’autres investisseurs.

Les investisseurs veulent savoir quel retour sur investissement (ROI) ils obtiendront avec votre startup. Les incubateurs et les accélérateurs tels que BaseLaunch sont utiles pour vous préparer à l’investissement.

4. La croissance.

Si vous avez dépassé le stade early stage de votre startup, il y a de fortes chances que votre entreprise fasse son chemin.

Vous avez probablement levé des millions de capitaux, prouvé que votre offre répond à une demande du marché, constitué une base de clientèle importante et reçu des offres d’achat pour votre entreprise.

Il est temps de vous concentrer sur la croissance de votre entreprise. Pour ce faire, vous devez obtenir des investissements de série B et C.

 

 

Exemple de startup au stade de croissance : Alentis Therapeutics.

Alentis Therapeutics est une biotech franco-suisse qui a vu le jour en 2019, dont le métier consiste à développer de nouvelles thérapies pour lutter contre le cancer et les maladies du foie.

LinkedIn company page Altentis Therapeutics - We develop breakthrough treatments for Claudin1-positive tumors and organ fibrosis


En avril 2023, la startup a reçu 105 millions USD en financement de série C de la part de six entreprises, menées par Jeito Capital. 

 

Comment maîtriser l’étape de croissance et qui peut y contribuer.

Pour permettre à votre entreprise d’accéder à un marché plus vaste et maintenir une rentabilité à long terme, vous avez besoin d’un financement plus massif qu’auparavant.

Les sociétés de capital-risque sont toujours au premier rang des sources de financement de la croissance. Les banques d’investissement, les sociétés de capital-investissement et les fonds spéculatifs peuvent également commencer à s’intéresser à votre entreprise.

Élargir votre équipe est un point clé de la phase de croissance de votre entreprise. Vous avez besoin des bonnes personnes au bon endroit.

Le développement d’une entreprise est un projet hautement stratégique. Une montée en puissance trop rapide risque d’épuiser vos ressources plus vite que les recettes ne rentrent. Ne pas aller assez vite risque au contraire de vous mettre dans une position difficile si vous ne pouvez pas répondre à la demande croissante ou respecter les délais.

En tant que créateur d’entreprise, vous ne pouvez plus porter toutes les casquettes. Il est indispensable de vous appuyer sur les bonnes personnes, y compris les mentors de startups, pour passer à la vitesse supérieure.

5. La phase d’expansion.

L’étape suivante (et l’étape finale pour de nombreux créateurs d’entreprises) est celle de l’expansion. Vous êtes déjà rentable et autonome. Nombreux sont ceux qui ne considèrent plus votre entreprise comme une startup. En gardant à l’esprit l’importance du marché, votre objectif est de poursuivre votre expansion.

Vous êtes en phase d’expansion si vous avez enregistré 20% de croissance durant trois années consécutives. Accroître votre chiffre d’affaires de plus de 20% (en termes de facturation ou d’effectifs) par an durant trois années consécutives permet de d’affirmer que vous êtes en phase d’expansion. À ce stade, votre entreprise devient une « scaleup », selon le Scaleup Institute.

 

 

Exemple de startup en phase d’expansion : Acrotec.

Fondé en 2013, Acrotec est un groupe d’entreprises innovantes basé à Develier, en Suisse. La division Medtech d’Acrotec est l’un des principaux sous-traitants medtech européens qui développe principalement des implants et des instruments pour la chirurgie de la colonne vertébrale, des extrémités et des procédures maxillo-faciales, ainsi que des applications dentaires avec des implants.

LinkedIn company page Acrotec Group - Fédérer les talents pour mieux servir nos clients.


En février 2023, Acrotec a acquis sa première société américaine, Axial Medical, une medtech de fabrication de précision de Warminster, en Pennsylvanie.

 

Comment maîtriser la phase d’expansion et qui peut y contribuer.

Au stade de l’expansion, vous vous aventurez probablement sur le marché mondial ou vous vous développez en proposant différents produits ou services dans d’autres segments du marché.

Vous pouvez également commencer à envisager des acquisitions pour accélérer l’expansion et prendre une plus grande part de marché.

Pour tirer parti de l’expansion, les créateurs et les dirigeants de startups recherchent généralement des conseils extérieurs, par exemple auprès de mentors et d’autres chefs d’entreprise qui ont traversé les mêmes phases. Plus vous avancez dans chaque phase, plus vous devez compter sur l’aide, les conseils et les partenariats stratégiques pour alimenter la croissance de votre entreprise.

6. La stratégie de sortie.

Nous connaissons cette étape que l’on appelle « sortie », bien qu’elle soit naturellement facultative.

Celle-ci est souvent présentée aux créateurs de startup comme si elle faisait automatiquement partie du processus. Au fur et à mesure du développement de votre entreprise, les offres d’achats fleuriront.

Vous pouvez poursuivre votre expansion, généralement en acquérant de nouvelles entreprises, ou vous retirer de la société et vous faire racheter. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir croître davantage et d’obtenir des fonds supplémentaires, vous pouvez décider de planifier une stratégie de sortie.

Celle-ci peut revêtir les trois formes suivantes :

  • Vente des parts du créateur d’entreprise à une autre entreprise
  • Rachat
  • Introduction en bourse (IPO Initial Public Offering)

 

Exemple de startup en phase exit : Actelion.

Fondée en 1997, Actelion est une société de biotechnologie de premier plan basée à Bâle qui se concentre sur la découverte, le développement et la commercialisation de produits pharmaceutiques innovants pour les maladies à besoins élevés

LinkedIn company page Actelion (now Janssen Pulmonary Hypertension) Pharmaceutical Manufacturing


En 2017, Johnson & Johnson a acquis Actelion pour 30 milliards USD dans le cadre d’une offre globale en espèces.

 

Comment réussir sa stratégie de sortie et qui peut y contribuer.

Gérer votre sortie dépend de vos objectifs. La première décision qu’il importe de prendre étant de choisir de ne pas poursuivre l’aventure commerciale.

La plupart des créateurs d’entreprises qui optent pour cette phase de sortie n’envisagent pas de prendre leur retraite sous les tropiques, mais plutôt de se lancer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale. Pour tirer le meilleur parti de votre opération de sortie, il est recommandé de faire appel à une équipe de juristes pour vous aider tout au long de la procédure.

Les mentors travaillent en étroite collaboration avec les entrepreneurs pour les aider à développer leurs idées, à valider leur modèle d'entreprise, à relever les défis et à prendre des décisions informées.

Adrian SprengerManager Entrepreneurship chez Basel Area Business & Innovation

Cela pourrait vous intéresser

Fluss Rhein in Basel, Switzerland. Concert on the river - place to be for locals and expats

Expats en Suisse

Tout ce qu'il faut savoir sur la vie d’expat en Suisse. Déménager et travailler en…
Roch towers near the Rhine in Basel, Switzerland C_Jean Jacques Schaffner AR

Travailler en Suisse

Trouverez des informations sur les conditions de travail en Suisse, les permis dont vous avez…

Start-up medtech dans la région Basel Area (mise à jour 2023).

Découvrir start-up prometteuses de la région, rencontrer notre spécialiste interne en technologies médicales et apprendre…