Travailler en Suisse

Travailler en Suisse : ce qu’il faut savoir :

Beaucoup d’étrangers considèrent la Suisse comme le meilleur endroit au monde pour vivre et travailler. Les salaires sont attractifs, le taux de chômage faible et la législation du travail équitable. Disposer d’une main-d’œuvre en Suisse est également bénéfique pour une entreprise. La Suisse est en outre un pays particulièrement productif, avec le 2ème PIB par habitant le plus élevé et le 10ème au monde. 

Sur cette page, vous trouverez des informations sur les conditions de travail en Suisse, les permis dont vous avez besoin pour y travailler en votre qualité d’étranger, et comment vous y prendre pour trouver un emploi.

CONTACTEZ-NOUS

Remarque : la dernière mise à jour de ces informations remonte au 23.04.2022. Nous vous invitons à consulter la rubrique sur le travail en Suisse du site Internet du gouvernement suisse afin de bénéficier des informations les plus récentes en la matière.

Travailler en Suisse : à quoi s’attendre ?

1. Une législation du travail libérale 

Employeur et employé peuvent mettre fin à leur relation de travail conformément à la période de préavis. Aucune raison n’est requise, excepté dans le cadre d’un licenciement abusif. Cette flexibilité permet aux entreprises d’ajuster la main-d’œuvre à leurs besoins et offre aux employés une liberté accrue.

2. Une culture du travail exceptionnelle 

Les Suisses sont travailleurs et ils en sont fiers. Les rapports entre patron et salariés sont généralement bons et les grèves quasi inexistantes. 

3. Les talents les plus compétitifs du monde 

L’indice mondial de compétitivité en matière de talents (GTCI) mesure et classe la capacité des pays à fournir les meilleurs talents, attirer les talents dont ils ont besoin et retenir les salariés contribuant à leur compétitivité, leur innovation et leur croissance. La prospérité et la stabilité économiques de la confédération en font un lieu de choix pour les entreprises souhaitant se développer en Europe, ce qui génère des postes à pourvoir. Les employés qualifiés ont de grandes chances de trouver un bon emploi. Le vivier de talents de la région Basel Area est particulièrement vaste dans le secteur des sciences de la vie. La Suisse est au premier rang depuis 2013. 

4. Une productivité élevée 

La Suisse affiche une remarquable productivité avec le 2ème PIB par habitant le plus élevé et le 10ème au monde. Les salariés suisses ajoutent 69,26 dollars par heure travaillée à l’économie. L’industrie des sciences de la vie de la région Basel Area figure parmi les plus productives à l’échelle mondiale (BAK p. 38).

5. 2ème rang en matière de pouvoir d’achat 

La Suisse arrive en tête de la liste des 20 pays affichant les salaires les plus élevés. En dépit du coût de la vie très élevé caractérisant le pays, la population a toujours le 2ème pouvoir d’achat par habitant le plus élevé d’Europe. 

Vivre en Suisse

On ne peut pas évoquer le travail en Suisse, sans parler de la vie en Suisse. Les villes suisses sont régulièrement les mieux classées au monde en termes de qualité de vie. L’indice de qualité de vie Numbeo et la compilation Where-to-be-born de the Economist attribuent ainsi la première place à la Suisse. Le pays est bien organisé, il jouit d’un climat politique stable et dispose d’un excellent système de santé. 

Nous avons soigneusement examiné plusieurs sites en Europe et porté notre choix sur la région Basel Area pour plusieurs raisons : la concentration de PME actives dans les sciences de la vie formant un des meilleurs clusters en Europe, si ce n’est du monde, a constitué un facteur décisif pour nous.

Compte tenu des nombreuses universités et des instituts de recherche de premier plan que compte la région, nous sommes convaincus que nous disposons d'un accès élargi à un vivier de talent composé tant de juniors que de seniors correspondant aux emplois que nous proposons.

Rainer HenningPhD, Chief Science Officer, WORG Pharmaceutical

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter.

Trois questions clés sur le travail en Suisse

working in switzerland

Les étrangers peuvent-ils travailler en Suisse ?

Les étrangers peuvent travailler en Suisse à condition d’avoir le permis adéquat. Le type de permis dont vous avez besoin est assujetti à votre nationalité et au type d’emploi recherché. Les ressortissants de l’EU/AELE peuvent travailler librement en Suisse. Ils doivent uniquement solliciter un permis de résidence si leur emploi dépasse les 90 jours, ce qui peut être accordé sans problème. L’ensemble des citoyens n’entrant pas dans ces catégories doivent solliciter un permis de travail, même pour un emploi de court terme.

working in switzerland

Est-il facile pour les étrangers de trouver un emploi en Suisse ? 

Un nombre important d’étrangers aux compétences élevées trouvent du travail ici. Près de la moitié des postes de direction sont occupés par des étrangers. Selon la loi, les citoyens des États membres de l’UE/AELE sont sur un pied d’égalité avec les ressortissants suisses. Les ressortissants de pays tiers rencontreront plus de difficultés en raison des quotas et des barrières linguistiques, bien que dans certains secteurs comme les sciences de la vie, l’embauche internationale soit courante.

working in switzerland

Cela vaut-il la peine d’aller travailler en Suisse ? 

Absolument. La Suisse est réputée pour sa législation du travail équitable, ses bons salaires et sa puissance en termes de talents. L’équilibre entre vie professionnelle et vie privée est essentiel pour les Suisses, et la qualité de vie y est considérée comme figurant parmi les meilleures du monde. Si vous avez de l’expérience dans les sciences de la vie, que ce soit dans des fonctions scientifiques ou commerciales, nous vous recommandons de consulter les offres d’emploi de la région Basel Area, par exemple, sur jobs.ch. 

De quel permis avez-vous besoin pour travailler en Suisse ?

Pour les ressortissants de l’EU/AELE

Grâce à la libre-circulation des personnes, les ressortissants de l’EU/AELE peuvent entrer, travailler et vivre librement en Suisse sans rencontrer d’obstacles majeurs. 

Si vous travaillez en Suisse durant une période inférieure à 90 jours par année calendaire vous n’avez pas besoin de permis. Votre employeur a simplement l’obligation de vous enregistrer au plus tard un jour avant votre premier jour de travail, via la Procédure d’annonce pour les activités lucratives de courte durée. 

Si votre emploi dépasse 90 jours, il faudra solliciter un permis de séjour. Vous avez besoin : 

  • d’une carte d’identité ou d’un passeport en cours de validité. 
  • d’une confirmation d’embauche. 

Votre permis est valable tant que vous être employé, même si vous changez d’employeur. 

La même règle s’applique aux personnes indépendantes, assortie de la preuve que leur activité professionnelle leur permet de subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. 

Si vous souhaitez chercher du travail en Suisse, vous avez la possibilité de le faire durant une période de 6 mois. Vous n’avez pas besoin de permis pour les 3 premiers mois. Passé ce délai, vous pouvez obtenir un permis de séjour de court terme EU/AELE, valable 3 mois par an, tant que vous pouvez subvenir à vos besoins.

Pour les non-ressortissants de l’UE/AELE

Il y a davantage de barrières pour un non-ressortissant de l’UE/AELE. 

L’accès au marché de l’emploi suisse est accordé à un nombre limité de professionnels hautement qualifiés, tels que des cadres et les spécialistes titulaires d’un diplôme universitaire. 

Afin d’obtenir un permis, votre employeur doit faire la preuve de l’intérêt économique pour la Suisse de votre embauche et de son incapacité à recruter le personnel requis au sein du pays ou parmi les pays membres de l’UE/AELE. 

Les dossiers de candidature doivent être soumis aux autorités chargées de l’emploi et de l’immigration du canton dans lequel vous travaillez. 

Parmi les informations devant être fournies par votre employeur figurent : 

  • Le formulaire de candidature (se trouvant sur les sites Internet des cantons) 
  • La copie de votre passeport 
  • La preuve que l’entreprise concernée a tenté de recruter des travailleurs locaux 
  • Votre CV, y compris la preuve de vos qualifications 
  • La raison pour laquelle le poste vacant doit être pourvu 

Vous trouverez ici la liste exhaustive des documents requis : Documents de candidature pour les non-ressortissants de l’UE/AELE. 

Peut-être avez-vous aussi besoin d’un visa pour entrer en Suisse.

Pour les ressortissants du Royaume-Uni 

Depuis le Brexit en 2021, les citoyens du RU sont soumis aux mêmes règles que les autres non-ressortissants de l’UE/AELE. Si vous disposiez d’un permis de résidence avant 2021, vous bénéficiez de dispositions spéciales dans le cadre de l’accord sur les droits acquis entre la Suisse et le Royaume-Uni. 

Vous trouverez davantage d’informations sur le site du Secrétariat général à l’immigration du RU. 

Pensez à souscrire une assurance. 

L’assurance santé est obligatoire pour tous les résidents suisses. Vous devez souscrire une assurance maladie au plus tard 3 mois après votre arrivée en Suisse. Si vous travaillez moins de 8 heures par semaine, il vous faudra également souscrire une assurance accident privée auprès de votre caisse d’assurance maladie. Si vous travaillez plus de 8 heures par semaine, cette assurance est prise en charge par votre employeur. 

Comment trouver un emploi en Suisse ?

Conseil numéro 1 : Utilisez votre réseau

En Suisse, de nombreux postes sont pourvus grâce aux contacts. Pour accéder à des postes hiérarchiquement élevés, il faut souvent connaître les bonnes personnes. Débutez vos recherches en contactant vos connaissances. Faites jouer votre réseau pour connaître les postes à pourvoir et rencontrer d’autres personnes. Soignez votre présence en ligne grâce à un profil LinkedIn à jour et en rejoignant des communautés actives. Le profil LinkedIn de Basel Area Business and Innovation vous renseigne sur la région, son économie et les entreprises intéressantes. Nous y publions également nos offres d’emploi.

Conseil numéro 2 : Participez à des événements

Si vous ne disposez pas encore d’un puissant réseau en Suisse, rejoignez des événements dans votre niche ou axés sur les personnes en quête d’un emploi. Les chambres de commerce des différents cantons organisent souvent des événements de réseautage professionnel. Nous organisons aussi de nombreux événements vous permettant de rejoindre une communauté florissante.

Conseil numéro 3 : Consultez les portails d’emploi 

Ce sont vos meilleurs alliés si vous ne pouvez (ou ne voulez) pas faire jouer vos relations personnelles. Presque toutes les entreprises publient leurs postes à pourvoir sur un ou plusieurs des sites Internet suivants : 

Conseil numéro 4 : Postulez dans les règles de l’art

La majorité des offres décrivent la marche à suivre. Dans le cas contraire, envoyez votre CV assorti de quelques références, une lettre de motivation et une copie de vos diplômes. La longueur du CV ne doit idéalement pas dépasser deux pages, et la lettre d’accompagnement une page. Elle doit être rédigée dans la langue de l’annonce.

Conseil numéro 5 : Commencez vos recherches dans votre pays d’origine

La Suisse héberge de nombreuses entreprises internationales. Si vous rencontrez des difficultés à trouver un emploi en Suisse, postulez dans votre pays d’origine en envisageant un transfert ultérieur. 

Foire aux questions — à propos du travail en Suisse 

Les étrangers sont-ils autorisés à travailler en Suisse ? 

Oui, les étrangers peuvent vivre et travailler en Suisse à condition de disposer des visas et permis adéquats. Consultez notre rubrique « De quel permis avez-vous besoin pour travailler en Suisse ? » pour déterminer le permis qu’il vous faut.

Les ressortissants de l’UE peuvent-il travailler en Suisse ?

Oui, les ressortissants de l’UE et de l’AELE bénéficient de la liberté de circulation des personnes. Ils sont autorisés à travailler et vivre librement en Suisse sans rencontrer d’obstacles majeurs. Si vous envisagez de travailler en Suisse pour une durée supérieure à 90 jours, il vous suffit de solliciter un permis de séjour auprès de votre municipalité.

Quels sont les postes recherchés en Suisse ?

Les employés qualifiés dans les secteurs pharmaceutique, financier, informatique et de l’ingénierie sont très recherchés. 

Est-il possible de s‘installer en Suisse sans emploi ?

Pour vous installer en Suisse, vous devez obtenir le permis adéquat au préalable. Il existe différents permis regroupés sous deux catégories : celle des ressortissants UE-27/AELE et celle des non-ressortissants UE/AELE. Consultez notre Guide pratique pour déménager en Suisse.

Vous pouvez également être intéressé par

Basel Area Business & Innovation, Digital Health, Innovation, Medtech

DayOne Healthtech Accelerator lance une nouvelle offre

DayOne annonce le lancement du DayOne Accelerator 2.0, marquant une transition vers trois verticales qui permettront d’accompagner la croissance des...

Read More
Basel Area Business & Innovation, Digital Health, Innovation, Invest, Switzerland Innovation Park

Basel Area établit un nouveau record d’implantations

Pour Basel Area Business & Innovation, 2021 a été une année record. L'année dernière, l’organisation d’encouragement de l’innovation et de...

Read More
The gravitational attraction of the Basel Area – Europe’s leading healthcare hub.
Basel Area Business & Innovation, Digital Health, Innovation, Invest

The gravitational attraction of the Basel Area – Europe’s leading healthcare hub.

Breakthrough advances in digital technology and artificial intelligence are transforming how we manage our health, and helping data-driven life science...

Read More